Grâce aux progrès de la technologie, les enquêtes sur les lieux du crime peuvent être rendues beaucoup plus faciles et plus précises que par le passé. Ainsi, une évaluation plus précise peut être faite.Un lien est établi entre la personne et la scène du crime. Ce lien est vital et l’analyse des preuves matérielles joue un rôle important dans son établissement. Les empreintes digitales et les marques de gant, le sang, les spermes, les poils, les fils, la terre, les douilles, les manches, les outils, les traces des pieds, les chaussures, les traces de roues et autres objets criminels sont des preuves laissées sur les lieux du crime. Selon la nature de l’infraction, différents types de preuves sont obtenus sur la scène du crime et le processus de recherche d’une preuve à double face établit un lien entre le suspect, la victime ou le témoin et la scène du crime.

Les empreintes digitales sont la meilleure preuve pour identifier le suspect. Avec les empreintes digitales trouvés sur les lieux, la personne est reconnue par identification. Le terme ‘’identification’’ utilisé ici signifie en fait la découverte du criminel.

Lorsque les résultats suspectés et connus sont comparés, si toutes les caractéristiques comparées sont compatibles ou si la description de l’apparence physique et les empreintes digitales des témoins correspondent, ils sont reconnus coupables. Ainsi, l’analyse des preuves matérielles révèle que la personne qui est supposée être témoin du crime est fiable ou fausse.